A la veille des discussions dans les gymnases au sujet du premier projet de nouveau plan d’études, la SVMS souhaite rappeler quelques éléments à ses membres.

En premier lieu, il faut relever le caractère expéditif et pour tout dire bâclé de la procédure en cours. Même s’il s’agit d’une initiative de la CDIP et du Conseil fédéral, la SVMS a tout de même écrit en juin 2021 au DFJC, dont la réponse n’est pas satisfaisante. Le Canton de Vaud est un membre important de la CDIP et son poids n’est pas insignifiant.

Certes, l’actuelle consultation n’est pas la dernière. Mais il n’en demeure pas moins qu’on consulte sur le contenu de l’enseignement de disciplines dont on ne sait rien de la place qu’elle auront dans le nouveau règlement (le RRM). C’est absurde. Cela étant, il y a des choses à dire, critiques pour l’essentiel, notamment sur les “thématiques transversales.”

De son côté, la SVMS, membre de la SSPES, participera aux prochaines réunions de cette faîtière, seule organisation suisse d’enseignant·es consultée à ce stade la procédure. Aussi, nous appelons les membres à communiquer au comité dès que possible, mais avant le 15 septembre, toute observation utile sur le projet en l’état de nouveau plan d’études.

Pour remettre les boeufs à leur place, la SVMS organisera dans le courant de l’automne et de l’hiver des réunions pour préciser sa position quant à la forme que devrait prendre le gymnase (en 4 ans) de demain. Pour l’instant, nous rappelons les lignes directrices du comité en la matière.

Documentation

Lettre ouverte à Madame la Conseillère d’Etat Cesla Amarelle et sa réponse.

Lignes directrices du Comité de la SVMS sur l’EMG (juin 2021)

Résolution de l’AG de l’AVGM du 1er juin 2021

Le site sur le projet d’Evolution de la maturité gymnasiale

La page de la SSPES sur l’EMG

Réforme de la maturité, gare au calendrier! (Bulletin de la SVMS, février 2021)

Tableau de synthèse du déroulement de la scolarité dans les cantons suisses

Trop de formation générale? Ou pas assez? (Bulletin de la SVMS, octobre 2019, page 3)

Libérer et instruire, l’école publique pour tou·te·s jusqu’à 18 ans (septembre 2018)

Pin It on Pinterest

Share This